Cyclo Club Saint-Evarzec

Camaret 1er juin 2014

Le dimanche 1er juin avait lieu le 200kms du club de Saint Evarzec, qui devait cette année rallier Camaret.

Comme l'an passé c'est Ludo qui avait élaboré le circuit, mais visiblement il n'a toujours pas compris ce que signifiait 200kms. Le circuit de Carnac en 2013 faisait 220kms, et celui de 2014 ne faisait que 190kms. Il va falloir se cotiser pour lui offrir un pied à coulisse......

Mis à part ce petit problème de distance cette journée fut un régal par la beauté de ses paysages, bien aidé par le beau temps, qui même si il fut un peu long à arriver, aida à la réussite de cette balade.

Le circuit passait par Quimper, Châteaulin, Pont de Buis, Rosnoën, le Pont de Térénez, Lanvéoc, la Pointe des Espagnols, Camaret, Crozon, Telgruc sur mer, Pentrez, Ste Anne la Palud, Locronan, Quimper puis St Evarzec.

 

Neuf personnes du club dont 3 féminines, étaient au départ matinal (6h30) par un temps correct et une température de 10°C. Le temps s'est gâté après la traversé de Quimper en direction de Ty Sanquer, puisqu'un épais brouillard a fait son apparition, et ne nous a pas quitté avant 10h. Le froid et l'humidité de ce brouillard n'étaient pas du tout agréable, il a fallu attendre les Quimerc'h pour s'en débarrasser.

 

Petite pose (pause aussi) à Port Launay avec le brouillard.

P6010397.JPG

Ensuite on monte encore et encore jusqu'à Quimerc'h, et on bifurque vers Rosnoën puis c'est le magnifique pont de Térénez. Sur ce pont je devais prendre une photo du groupe, mais seulement 4 personnes sont passés, car les 4 autres avaient fait demi tour pour retrouver le soldat Daniel, qui était en fait en tête du cortège !!! Heureusement que nous ne sommes que 9 !!!

P6010398.JPG

Une fois tout le monde réunit, c'est repartit vers Lanvéoc, Le Fret puis la Pointe des Espagnols, avec la question suivante : Pourquoi ça s'appelle comme ça ? Jean Paul Olivier va vous répondre.

Durant la guerre de religion, le duc de Mercœur s'oppose à Henri IV. Philippe II d'Espagne, qui soutient et finance la Ligue, lui envoie des troupes en Bretagne. Les ligueurs voulurent prendre Brest, mais le siège ne fut pas concluant car la ville fut ravitaillée par la mer. Pour cela il fut décidé d'occuper la partie sud du goulet de Brest, sur la presqu'île de Roscanvel afin de devenir maître du goulet et empêcher les vaisseaux d'y passer. Ainsi début mars 1594, le capitaine espagnol Thomas Praxède, à la tête de ses 400 hommes fait ériger un fort triangulaire sur la pointe qui porte aujourd'hui le nom de Pointe des Espagnols.

Franchement pas très cultivés ces cyclos, hi hi......

P1030011.jpg

A partir de là on fait 2 groupes, car le supermarché de Camaret ferme à midi, et si on veut faire des courses pour manger, il faut accélérer. Michel, Jean et Ludo sont désignés pour cette mission de la plus grande importance. A fond sur leurs montures ils bravent toutes les bosses, et les dangers pour que le groupe puisse survivre en ce dimanche. A 11h40 ils sont sur place, armés de leur caddie et de la liste de course du président (pas le camembert, quoi qu'il soit sur la liste), ils remplissent leur mission à la perfection, sauf que...... il n'y a plus de pain. Heureusement qu'on trouve facilement du pain même le dimanche.

On peut donc pique niquer face à l'océan sur une magnifique (une fois propre) table en granit.

P6010400.JPG
 

Le port de Camaret et la Tour Vauban

11_Camaret_Le_port_et_le_sillon_à_l'arrière-plan_avec_la_Tour_Vauban_et_la_chapelle_Notre-Dame_de_Rocamadour[1].jpg

Les ruines du château de St Pol Roux

chateau-de-saint-pol-roux-camaret-sur-mer-1346265548[1].jpg
 

Et maintenant c'est le retour, ça va être difficile puisqu'il y a quelques belles bosses, mais une belle descente vers la plage des Abers et son magnifique four à chaux

P6010408.JPG

Petit message de Jean Paul Olivier :

Érigé en bordure de l’Aber en 1839 par autorisation du sous-préfet de Châteaulin, le four appartenant à la société Boulet, était alimenté en combustible et en matière première par la mer ainsi que la livraison des barils de chaux. Le four faisait partie, depuis le XVIIIe siècle, d’un réseau économique de production de chaux et de briques de la baie de Douarnenez. La matière première était soit du calcaire provenant de quelques carrières voisines, soit du sable coquillier. L’exploitation cessa à la Première Guerre mondiale et le four fut désaffecté et abandonné jusqu’en 1984 où une équipe de scouts bruxellois le dégagea de la végétation.

Merci JP.

 

On s'engage dans de petites routes jusqu'à Telgruc, puis on file à Pentrez où on trouve une petite terrasse de café bien sympa, et en plus l'addition est correcte sans la TVA, hi hi........

P6010409.JPG

Puis Ste Anne la Palud, Plonevez Porzay et Locronan. Nous en sommes à 160kms, et le groupe se sépare une nouvelle fois en deux, puisque 5 éléments visiblement peu fatigués (ou alors un peu tarés), décident le monter la montagne de Locronan (289m). Ca monte fort, mais la vue est imprenable sur le Menez Hom. Le seul problème, c'est qu'une fois en haut il n'y a plus de route, il faut faire demi tour au niveau de la chapelle de St Ronan.

Après une crevaison en redescendant, c'est le retour à St Evarzec par Quimper. Le groupe se retrouve au local cyclo, avec de larges sourires, car cette journée fut très plaisante.

Merci à tous les participants, et un grand bravo à nos 3 féminines pour leur courage et leur détermination.

 

A l'année prochaine pour une nouvelle expédition qui d'après Ludo fera 200kms. Affaire à suivre.....

 



01/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres